Confusion

La méditation n’est pas une nouvelle injonction ou une nouvelle chose qu’on doit réussir à faire. La méditation est un geste de bienveillance, de douceur, de rencontre avec soi. Prendre le temps de se dire bonjour, de rentrer à la maison, c’est vraiment indispensable aujourd’hui, et cela nous fait faire une aventure.

Frappe le ciel, écoute le bruit

L’essentiel est que la méditation ne doit pas être comprise comme une manière de chercher le calme, mais comme l’union du se poser et du voir clair. Voir la réalité telle qu’elle est.

Aujourd’hui, étrangement, la méditation est comprise comme une manière de se poser, de se calmer, de se détendre. C’est un moyen tout à fait limité. Mais si la méditation est en plus un moyen de voir clair, alors elle n’est pas une bulle de protection. Dans la méditation, vous faites aussi les expériences de difficulté : souvent, quand j’enseigne la méditation, les gens me disent qu’ils se sentent mal, et me demandent pourquoi ils devraient se sentir mal. Dans la méditation, vous avez parfois mal, parfois vous voyez votre confusion, et vous apprenez à avoir un autre rapport avec votre confusion. Si bien que dans la vie de tous les jours, si vous avez un patron difficile, si vous avez un enfant malade, au lieu de prendre cela comme une attaque contre votre sérénité, vous apprenez à avoir un autre rapport à cela.

Et moi, ce que m’a appris la méditation, c’est changer le rapport avec ce qui est et non pas se protéger.

Tous les dragons de notre vie sont peut-être des princesses qui attendent de nous voir beaux et courageux…

— Rainer Maria Rilke, Lettres à un jeune poète

Georges Grie - Arrested expansion or cardiac arrest
Georges Grie – Arrested expansion or cardiac arrest