Désamorcer

Le bouddhisme essaie de désamorcer des contradictions conceptuelles, afin de nous permettre de rentrer plus dans le phénomène.

Un homme interrogea Bouddha sur certains points de cosmologie. Ce dernier prit une poignée de feuilles et demanda au visiteur : “Y a-t-il plus de feuilles dans mes mains ou dans la forêt ?

“Il y en a certes bien plus dans la forêt,” répondit l’homme.

Bouddha poursuivit : “Eh bien, les feuilles que je tiens dans ma main représentent les connaissances qui conduisent à la cessation de la souffrance.”

On ne peut pas spéculer sur la nature métaphysique des choses. Il faut les vivre. Bouddha cherche à nous emmener par son enseignement à l’inconditionné. L’éveil, c’est un inconditionné. Un inconditionné ne peut pas fonctionner avec un langage conditionné. Les concepts ne peuvent pas atteindre l’inconditionné. C’est une impossibilité. C’est le doigt qui montre la Lune. Le problème, c’est qu’en général, on regarde le doigt.

Sven-Prim-Carrot