Même le soleil mourra un jour

L’état de l’identification à la pensée est un état problématique et lourd. Si vous pouvez y prêter attention et saisir le moment où l’éveil survient naturellement, ce moment d’éveil se prolongera. Soyez en conscient, parce que c’est la conscience même.

Observez la nature ! Elle est magnifique ! Quand vous allez dans la nature, vous ne pouvez vraiment la voir que lorsque le mental est calme. A ce moment-là, vous pouvez vraiment percevoir. Cela sera peut-être provisoire, mais vous pourrez au moins être présent une partie du temps, afin de voir, de sentir ce qui est, sans l’étiqueter.

Imaginez maintenant l’effet de cet état de présence dans les relations humaines. Etre avec quelqu’un, sans avoir l’impulsion de tout étiqueter systématiquement. Permettre d’être. De dire. Et de faire. Permettre est un mot clé, qui vous aide à entrer dans cet état de présence.

Extrait du livre audio « Même le soleil mourra un jour »

Coucher de soleil au phare de la Coubre – La Palmyre