Retraite à Findhorn

Chaque fois que vous pensez que vous avez des problèmes, posez-vous cette question : Quel est le problème maintenant ? « J’essaie de voir mon avocat parce que je suis en train de faire faillite. Quel problème se pose maintenant ? Il n’y a pas de problème. Je suis assis ici. Je respire. Les oiseaux chantent. Il y a la quiétude, l’espace. Je ressens la vie à l’intérieur de moi. Chaque cellule est vivante. Alors, il n’y a pas vraiment de problèmes maintenant, mais il y en aura peut-être un demain. :-) »

Et bien sûr, quand demain arrive, vous devez vous poser la même question : Quel est le problème maintenant ? Quand vous êtes assis devant l’avocat qui vous dit : « Signez ici pour déclarer votre faillite. » Et bien, quel est le problème actuellement ? Voici un morceau de papier, et voici un stylo qui gratte un morceau de papier. Puis, vous posez ce dernier, et vous écoutez l’oiseau, vous voyez l’arbre et la fleur. Vous sentez la vie à l’intérieur de vous, et vous vous dîtes : « Je suis toujours vivant« . Alors, vous n’avez plus besoin de vous dire : « Je suis une personne en faillite. » pour vous donner une identité. Parce que, votre sens de soi vient de la vie que vous êtes, de la vitalité de votre être.

Oui, sur le plan de la forme, il se trouve que j’ai dû déclarer faillite. Mais je continue de respirer. Et l’oiseau chante encore, et un million de personnes avant moi ont survécu à cela. C’est juste un exemple.

Extrait du livre audio « Retraite à Findhorn »