En mode projet

En fait, je me sers de mon métier pour régler mes problèmes de gamin. Je pense que petit à petit, je m’attèle à toutes les choses qui m’ont animées quand j’étais petit. Pour différentes raisons, mais je pense que ce sont les sujets auxquels je crois. Et puis, ce sont les sujets, dans lesquels je peux verser une motivation suffisante pour faire tout ce bazar.

Astier