Discours sur l’origine de l’Univers

Je doute que nous ayons les armes conceptuelles pour décrire la transition du néant vers l’être. Or, c’est bien cela, l’origine de l’Univers : il n’y a rien, et soudain, il y a quelque chose. Chaque origine (de la Galaxie, de la Terre, de la vie…) peut être vue comme le résultat de processus antérieurs. Mais lorsqu’on s’intéresse à l’Univers lui-même, cette succession d’origines bute sur la première étape – qui nous oblige à penser une transition à partir du néant. Or pour transformer le néant en être, il faut trouver ce qui, dans le néant, permet qu’il devienne de l’être. Il faut donc lui attribuer une certain nombre de propriétés qui, de facto, en font quelque chose.

Le néant est une idée destructrice d’elle-même
— Henri Bergson

La conséquence est qu’il se pourrait bien que la question de l’origine de l’Univers soit un vrai mystère, et non pas une simple énigme ou un problème en attente d’une solution.

Interview Ciel & Espace Ombres et lumière sur l’origine de l’univers