Il faut deux hommes pour en faire un

Avoir honte, c’est percevoir mentalement l’existence d’autrui. La honte apparaît chez l’enfant vers 4 ans. A cet âge, il parvient à se représenter le monde mental de l’autre, différent du sien. L’enfant comprend alors que sa mère pense autrement, qu’elle le regarde. Il se voit en elle. Il réalise que celui qu’il aime n’a pas le même monde mental que lui. Il n’est plus le petit pervers polymorphe décrit par Freud.

Il faut deux hommes pour en faire un.

Mollat.com, Mourir de dire : La honte, fin 2010

Interview lepoint.fr « J’ai connu la honte »