Intelligence

Le transhumanisme est totalement égalitaire. Le piège, il est bien là : le transhumanisme est une idéologie sociale-démocrate. Ce sont les implants intra-cérébraux pour tout le monde, les implants rétiniens pour tout le monde, l’augmentation de l’espérance de vie pour tout le monde, le séquençage ADN pour tout le monde, et la vie éternelle pour tout le monde.

Nous sommes face à des technologies, dont le coût va s’effondrer : le coût du séquençage ADN par exemple, a déjà été divisé par trois millions. Séquencer les trois milliards de messagers chimiques de vos chromosomes, coûtera en 2025 le prix d’un pain au chocolat. Nous sommes face à des technologies, qui peuvent être coûteuses à un moment donné, et ne pas être distribuées à toute la société, mais qui à terme, seront aussi égalitairement réparties que le téléphone portable.

Le problème est sociétal : que fera-t’on quand on sera un milliard de fois moins intelligent qu’un automate, en 2050 ou en 2070 ? On a trois possibilités : soit une marginalisation importante de la société, soit l’augmentation par des implants cérébraux, soit la sélection embryonnaire. Allons-nous aller vers un cauchemar eugéniste, pour ne pas être écrasés par l’intelligence artificielle ? Nos sociétés sont déjà eugénistes (97% des enfants dépistés trisomiques sont avortés en Europe). Supprimer des embryons parce que le bébé n’a pas un quotient intellectuel suffisamment élevé, nous ferait entrer dans un eugénisme non pas d’Etat, mais libéral, un eugénisme des particuliers.

Marcin Jakubowski - A Hunger After a Thousand Year Nap - 2009
Marcin Jakubowski – A Hunger After a Thousand Year Nap – 2009