La reproduction

Ce qui est étrange, c’est qu’au moment de sa naissance, la majorité des ovules de la femme sont déjà morts. L’ovaire foetal contient beaucoup plus d’ovules. A son point culminant, l’ovaire foetal abritera environ 10 millions d’ovules. A la naissance, il ne reste qu’un million environ. Lorsqu’une fille atteint la puberté, moins d’un pourcent de ses ovules ont survécu, soit 40 000. Et seulement 400 de ces 40 000 ovules connaitront l’ovulation. Cela signifie qu’un seul ovule sur 25 000 dans l’ovaire foetal a une chance de devenir un bébé.

On peut légitimement se demander pourquoi, et l’explication que l’on donne souvent est qu’il est difficile de produire un bon ovule. Cela pourrait être relié aussi au fait que nos ancêtres lointains étaient des espèces de poisson. Et comme les poissons vivent dans l’eau, ils ont tendance à produire des milliers et des milliers d’oeufs. Le grand nombre d’ovules dans l’ovaire foetal est peut-être une réminiscence de notre passé aquatique.

(âmes sensibles, abstenez-vous de regarder cette leçon de dissection)