La vie n’a pas d’opposé

Quand l’urgence est passée, le vieil état de conscience dominé par la pensée refait surface, et vous commencez à vous rappeler vos problèmes. Mais ensuite, vous vous souvenez aussi que pendant un instant, vous avez vécu dans une état de clarté béate.

Certaines personnes vivent cela lorsque survient une maladie qui pourrait mettre leur vie en danger. Mettre la vie en danger est en fait une expression trompeuse, car la vie n’a pas d’opposé : les gens pensent en terme de vie et de mort mais cela n’existe pas. La naissance et la mort, oui. La vie, elle, n’a pas d’opposé.

Extrait du livre audio « Vivre la paix intérieure »

Safari