La vraie raison d’être des cerveaux

Le mouvement est la fonction la plus importante du cerveau.

Pourquoi nous être humains, et d’autres animaux, avons des cerveaux ? Toutes les espèces sur la planète n’ont pas de cerveau, donc si nous voulons savoir à quoi sert le cerveau, réfléchissons à pourquoi avons-nous évolué pour en avoir un. Vous pouvez raisonner que nous en avons un pour percevoir le monde ou pour penser, et ceci est totalement faux. Si vous pensez à cette question pendant un certain temps, ça saute aux yeux. Nous avons un cerveau pour une raison et une seule, et c’est dans le but de produire des mouvements adaptables et complexes. Il n’y a pas d’autre raison d’avoir un cerveau. Pensez-y. Le mouvement est la seule façon que nous avons d’avoir un effet sur le monde qui nous entoure. Enfin, ce n’est pas tout à fait exact. Il y a un autre moyen, et c’est par la sueur. Mais à part ceci, tout le reste passe par la contraction de muscles.

Pensez à la communication, le discours, les gestes, écrire, le langage des signes, ils sont tous faits par l’intermédiaire de contractions musculaires. Donc il est vraiment important de se rappeler que les processus sensoriels, mnésiques et cognitifs sont tous importants, mais ils sont importants seulement pour soit provoquer ou supprimer de futurs mouvements. Il ne peut pas y avoir d’avantage évolutionnaire à abandonner des souvenirs d’enfance ou à percevoir la couleur d’une rose si cela n’affecte pas la façon dont nous allons nous mouvoir plus tard dans la vie.

Maintenant pour ceux qui ne croient pas en cette position, sur notre planète nous avons les arbres et l’herbe qui n’ont pas de cerveau, mais la preuve décisive est cet animal ici, l’humble tunicier. Un animal rudimentaire, il a un système nerveux, nage dans l’océan dans sa jeunesse. Et à un moment de sa vie, il s’implante sur un rocher. Et la première chose qu’il fait en s’implantant sur ce rocher, qu’il ne quitte jamais, est de digérer son propre cerveau et système nerveux pour nourriture. Donc une fois que vous n’avez plus besoin de bouger, vous n’avez pas besoin du luxe qu’est ce cerveau. Et cet animal est souvent pris comme analogie de ce qui se passe dans les universités quand les professeurs sont titularisés, mais c’est un autre sujet.

L’humble tunicier