Le corps subtil

Dancing Trees

Réussissez-vous à, pour ainsi dire, sentir votre corps de l’intérieur ? Ce que j’appelle « corps subtil » ou encore « corps énergétique », n’est plus vraiment le corps, mais l’énergie vitale, le lien entre la forme et l’absence de forme. Prenez l’habitude de sentir le corps subtil aussi souvent que vous le pouvez. Après un certain temps, vous n’aurez plus besoin de fermer les yeux pour le sentir. Vérifiez par exemple si vous sentez votre corps subtil quand vous écoutez quelqu’un.

Il y a là presque un paradoxe: quand vous êtes en contact avec votre corps subtil, vous ne vous identifiez plus à votre corps ni à votre mental. Ainsi, vous dépassez l’identification à la forme pour aller vers l’absence de forme, l’Être. Vous allez vers votre essence, vers votre identité première. Cette présence au corps stimule également le système immunitaire et la capacité d’auto-guérison du corps.

Chaque jour, autant que cela vous est possible, servez-vous de la conscience que vous avez du corps subtil pour créer de l’espace. Quand vous attendez, quand vous écoutez quelqu’un, quand vous prenez une pause pour regarder le ciel, un arbre, une fleur, votre conjoint ou un enfant, sentez en même temps la vitalité qui est en vous. Ce faisant, une partie de votre attention ou conscience reste dans le domaine du sans forme, alors que le reste est utilisé pour le domaine du monde de la forme. Chaque fois que vous habitez votre corps de cette façon, vous disposez d’un ancrage pour rester présent au moment présent.

Le corps vous empêche donc de vous perdre dans les pensées, les émotions et les situations extérieures.

Votre corps physique, qui est une forme, s’avère en fait essentiellement sans forme quand vous y descendez en profondeur. Il devient une porte qui donne sur l’espace intérieur. Bien que cet espace n’ait pas de forme, il est intensément vivant. En fait, l’espace vide est la vie dans sa plénitude, la Source non manifestée à partir de laquelle toute manifestation émerge. Le terme que l’on emploie traditionnellement pour décrire cette source, c’est Dieu.

Extrait du livre audio « Unité avec toute vie »

Dancing Trees 2