Le mouvement

On associe souvent les os à une structure inerte ou morte, parce qu’on les imagine préservés sur un squelette. Mais en réalité, il y a de la vie à l’intérieur : le sang circule et les os se remodèlent constamment pour tenir compte de la tension et de la pression qu’ils subissent.

Si j’ouvre un fémur, on aperçoit la structure interne étonnante : les os sont construits un peu comme des ponts en poutre-caisson : il y a une couche externe épaisse appelée os cortical et à l’intérieur, on retrouve des petits os spongieux qui servent à transmettre la pression appliquée à la couche externe à d’autres régions externes pour maximiser la force de l’os.

L’objectif est la recherche de la force maximale pour le poids minimal de manière à ne pas avoir trop d’os à déplacer.

Les os spongieux se remodèlent tout au long de notre vie.

(âmes sensibles, abstenez-vous de regarder cette leçon de dissection)

Os spongieux, partie minérale
Os spongieux, partie minérale