L’expression des émotions

La naissance de l’Opéra et son développement ont donné à la musique une direction radicalement nouvelle. Le quoi n’était plus à refléter l’esprit de Dieu, mais d’observer la turbulence émotionnelle de l’Homme. Et le comment était l’harmonie, qui empilait les tons pour former des accords. Il s’est avéré que les accords sont capables de représenter une variété incroyable d’émotions. Ces accords de base sont ceux que nous avons encore à ce jour, les triades, soit la majeure que nous trouvons joyeuse, soit la mineure que nous percevons comme triste.

Notes de musique

Mais quelle est la différence réelle entre ces deux accords ? Ce sont juste ces deux notes au milieu. C’est soit un mi bécarre et 659 vibrations par seconde, ou un mi bémol, à 622 vibrations par seconde.

Donc, la grande différence entre la tristesse et le bonheur humain ? 37 sacrées vibrations.

Donc vous pouvez voir que dans un système comme celui-ci, il y avait un potentiel énorme et subtil pour représenter les émotions humaines. De fait, quand l’homme a commencé à mieux comprendre sa nature complexe et ambivalente, l’harmonie est devenue plus complexe à refléter. Elle est en mesure d’exprimer des émotions au-delà de la capacité des mots.