L’horloge des anges

Le champs de Higgs est apparu brusquement dans l’Univers primordial il y a 13 milliards d’années. Avant qu’il n’apparaisse, toutes les particules étaient sans masse, telle des anges. Après, la plupart d’entre elles sont brusquement devenues massives. Or, si on en croit Einstein, une particule ne peut se voir dotée d’un temps propre que si elle possède une masse non nulle. Donc, c’est seulement après l’apparition du champs de Higgs et de ses bosons, que les particules jusque-là angéliques ou fantomatiques, se sont mises à avoir un temps bien à elles. On peut donc dire que le boson scalaire (c’est le vrai nom du boson de Higgs) est l’horloge des anges ici-bas. Et c’est là qu’apparaît une sorte de miracle : le boson scalaire de Higgs, c’est précisément l’anagramme de l’horloge des anges ici-bas. La physique n’est pas sans poésie….

Quand ce champs est apparu, les particules ont acquis une masse, donc un temps propre. Et pour elles, le temps a démarré.

Deux-anges