Passage

L’étude des rites de passage a pris davantage d’importance avec les travaux de Van Gennep qui a montré que d’importants changements sont ritualisés dans la vie de personnes dans les sociétés traditionnelles. Ces types de rituel aident à faciliter la transition de la personne. Ces rituels seraient divisés en trois étapes : l’évacuation d’un ancien rôle social, la transition (période liminale) et la renaissance d’un nouveau rôle social, cette dernière étant une nouvelle étape de la vie de la personne.

Secret---secretion

La notion de nudité hébraïque a quelque chose à voir avec la zone liminale. En fait, ce que vient très souvent représenter la femme et le féminin dans les textes, c’est l’accès à la zone liminale et au caché du corps. Et plus exactement même à tout ce que le corps secrète.

En français, secret et sécrétion ont quelque chose à voir étymologiquement. Et je crois qu’on trouve dans la pensée hébraïque des notions similaires : le corps de la femme est un corps qui fait peur, parce qu’il a cette image d’être un corps du secret, et un corps qui secrète, un corps qui potentiellement peut faire passage entre l’intérieur et l’extérieur.

Après tout, ce passage de l’intérieur vers l’extérieur, c’est le mystère de la vie, et la femme ou le féminin dans les textes vient à incarner tout ce qu’on aimerait voir rester à l’intérieur dans des profondeurs, et tout ce qui lorsqu’il sort à la surface ou est exhibé dépasse et fait peur, parce que c’est un intérieur qui devient trop visible. Cette tension entre intérieur et sortie à l’extérieur est au cœur de certains textes de la tradition juive, mais beaucoup plus largement qu’on retrouve dans les religions. On greffe sur la femme et le féminin ces images de l’intériorité.


Selon la théorie d'Arnold van Gennep, le rituel et spécialement le rite de passage provoque des changements pour ses participants, notamment des changements de statut. Ces changements sont accomplis par trois étapes successives:
- La séparation de l'individu par rapport à son groupe.
- La liminarité, c’est-à-dire la période du rituel pendant laquelle, l'individu n'a plus son ancien statut et pas encore son nouveau statut.
- La réincorporation, c’est-à-dire le retour de l'individu parmi les siens avec un nouveau statut.
La liminarité est le moment crucial du rituel. C'est une étape transitionnelle caractérisée par son indétermination.
Wikipedia