Plus lumineuse que mille soleils

Je suis né adulte à Hiroshima

À Hiroshima, il se joue pour l’Occident quelque chose de très important, non seulement pour l’Occident mais pour la confiance que nous avions dans la raison. Tous les problèmes qui aujourd’hui ont la dénomination d’éthique, éthique scientifique, déontologie, … sont nés à Hiroshima. Je me souviens d’un article que j’ai écrit et qui s’appelait « La Thanatocratie ou le gouvernement de la mort », et qui disait, que c’est la première fois que se pose à la Science des questions fondamentales concernant son rapport à la société. Et là, il y a quelque chose qui fait décliner notre rapport à l’Histoire, notre confiance dans le progrès, notre optimisme rationnel, et ainsi de suite.

Il y a un éclair qui transforme l’Occident

.

Plus lumineuse que mille soleils : yeux qui ont vu l'éclat nucléaire - Hiroshima - Christer Strömholm, 1963-1981
Plus lumineuse que mille soleils : la bombe atomique. Yeux qui ont vu l’éclat nucléaire – Hiroshima – Christer Strömholm, 1963-1981

Et ça a transformé ma vie. Le problème de conscience posé par les bombes nucléaires a été décisif pour ma carrière. Il n’y a pas de doute : j’étais scientifique et j’ai eu besoin de passer par une réflexion un peu latérale par rapport aux Sciences. Et je me souviens : Gaston Bachelard, par exemple, trente ans après Hiroshima, qui faisait encore des livres qui s’appelait : « L’Activité Rationaliste de la physique contemporaine » en 1951. Il n’avait pas entendu le tonnerre d’Hiroshima. Mes professeurs d’épistémologie n’avaient pas vu l’éclair d’Hiroshima.

Ce qui est extraordinaire, c’est que l’épistémologie, ce mot si rare que personne ne comprend et qui veut dire philosophie des Sciences. Aujourd’hui, tout le monde dans la rue est épistémologue. Puisque tout le monde se pose des questions sur le rapport de la Science à la société : « Est-ce que le portable va me donner le cancer ? », …, des questions sur la chimie, le nucléaire, … Les problèmes de la science et de la société, sont à la fois des problèmes moraux, sociaux, politiques, etc … dimensions qu’il n’avait pas avant. Et ça, c’est véritablement nouveau.

Little Boy

Little Boy (« petit garçon » en français) est le nom de code de la bombe A qui fut larguée sur Hiroshima au Japon le 6 août 1945 à 8 h 15 alors que le bombardier était parti à 2 h 45 de l'île de Tinian. La bombe fut larguée par le bombardier B-29 Enola Gay de l'armée américaine. Elle fut la première bombe atomique utilisée de manière offensive, la seconde fut Fat Man, larguée sur Nagasaki trois jours plus tard.
L'arme fut développée au cours de la Seconde Guerre mondiale dans le cadre du projet Manhattan, et tirait sa puissance explosive de l'uranium enrichi. D'une longueur de 3 m et d'un diamètre de 71 cm, elle avait une masse de 4 400 kg1. Elle contenait un peu plus de 64 kg d'uranium 235, dont 700 g entrèrent en fission.
Little Boy a provoqué la deuxième explosion nucléaire artificielle de l'histoire après l'essai atomique Trinity.

Wikipedia

Little Boy - la bombe atomique qui a detruit Hiroshima
Little Boy - la bombe atomique qui a detruit Hiroshima