Reine ou ouvrière : l’épigénétique

La Reine est peut-être le plus merveilleux exemple pour expliquer l’épigénétique, puisque le patrimoine génétique d’une reine et d’une ouvrière est strictement le même, mais la différence vient de la nourriture. C’est-à-dire que tous les embryons sont nourris avec de la gelée royale, mais la reine va être nourrie plus longtemps que les autres à la gelée royale et va développer à partir de là une sorte de capacité, qui sera bloquée ou inhibée chez les autres.

Et c’est effectivement une nourriture plus riche qui permet un développement des ovaires, parce que si l’abdomen des reines est si long, c’est parce que les ovaires sont longs. Les ouvrières ont des ovaires atrophiés. Une ouvrière peut vivre à peu près un mois. Une reine peut vivre plusieurs années.

Abeille