S’ouvrir

Danseur-de-feu---feature

Quand le corps est suffisamment détendu, quand il est lâché, quand il est ouvert, quand il a confiance, le corps est amené à s’ouvrir continuellement. Quand il a atteint une certaine ouverture, et qu’il va vers cette ouverture constante, il peut danser en même temps que l’on masse. Tout le corps danse : les épaules, les omoplates. Quand on a une conscience un peu plus subtile, on sent que ce sont les cellules qui peuvent bouger : le sang, la lymphe, les flux à l’intérieur du corps. Plus on s’abandonne, plus on accède à cet espace ouvert, où rien n’est demandé, rien n’est attendu, juste un voyage intérieur, et qui peut petit à petit se diffuser à l’extérieur. Cela se pratique au quotidien, tous les jours, dans le métro, au bureau. Cela se pratique quand on ramène la conscience au corps, quand on ramène la conscience dans le quotidien, quand on ramène la conscience à tout ce qu’on fait, et qu’on vit dans la pleine conscience.

Serpent

Rencontre

radiomedecinedouce.com