Univers — Unicité des lois

Le mot Univers a une connotation absolument particulière et qui est très importante en physique. Dans le mot Univers, il y a la notion d’unicité — l’Univers est unique — et la notion d’unité ou d’universalité.

Dire que le Monde ou le Cosmos c’est Univers, c’est dire qu’il y a une universalité des lois. Et ça, c’est quelque chose qui est loin d’être évident, puisque cela a été reconnu uniquement au XVIIème siècle, on peut dire par Galilée et Newton, car avant on était dans la conception de Platon ou d’Aristote qui pensaient qu’il y avait un monde terrestre (sublunaire) et céleste (supralunaire). Il y avait donc deux mondes qui avaient des propriétés tout à fait distincts.

Et parler d’Univers, c’est au contraire penser qu’il existe des lois universelles, des propriétés universelles qui s’appliquent toujours et partout, donc qui s’appliquent dans l’Univers. L’Univers, c’est le garant de l’universalité des lois et finalement si on veut faire de la physique et si on veut exercer une discipline scientifique, il faut qu’il y ait des lois universelles, sans quoi on ne peut pas appliquer la méthode scientifique.

L’Univers, c’est le lieu d’une uniformité législative.

Vincent van Gogh - La nuit étoilée - 1889
Vincent van Gogh – La nuit étoilée – 1889